Même pas peur
Écrit par Isabelle Nivet |
 

Un passage pour les autres mondes au Manoir de Kernault

L’exposition annuelle du Manoir de Kernault est consacrée aux mondes parallèles et merveilleux, depuis
les traditions celtes jusqu’aux vampires de Twilight. Un voyage documentaire mais aussi un jeu d’énigmes pour petits et grands, « La clef des mondes ».


Exposition en plusieurs phases, « Même pas peur » se visitera idéalement en deux temps. Les lieux ne sont pas si grands, et il est possible de faire le tour pour revenir dans chaque salle. On se précipitera d’abord, surtout si l’on est muni d’enfants, vers les bornes interactives qui rythment le jeu d’enquêtes « La clef des mondes ». Après avoir choisi son personnage, fée, chasseuse de vampires, barbare ou elfe, une série d’énigmes de difficultés variables – en réalité davantage des jeux que des énigmes – permet de récupérer des clefs, qui ouvrent la dernière porte et la sortie. Ceci fait, les enfants calmés, on refera un circuit, pour profiter des différentes ambiances, que l’on
découvre en ouvrant les rideaux de papier qui séparent les pièces. « L’autre monde gaulois » aux forêts de lierre et de baies ou « La chasse merveilleuse » aux animaux visibles à la lumière noire… Huit mondes en totalité, dont les décors s’intègrent plutôt bien dans l’univers de Kernault, créant une vraie féerie et plongeant dans des ambiances fantastiques. « De l’autre côté du miroir », autour de l’univers d’Alice et des mondes inversés, exploite le grand salon du manoir avec un papier peint à fleurs sombres, « La crypte de l’effroi » vous plonge d’un côté dans l’univers de Dracula (on ne vous dit pas comment, on vous laisse la surprise) et de l’autre dans celui des chasseuses de vampires à la Buffy ou à la Bella, dans une chambre d’ado au couvre-lit rouge sang.
Dans chaque pièce, des panneaux de lecture renseignent sur ces univers imaginaires : merveilleux médiéval, fantasy à la Tolkien, fantastique à la Dracula, mondes parallèles, revenants, vampires… D’abord de la littérature, de la plus ancienne, celle des contes du Moyen Âge ou des légendes celtes, jusqu’aux best-sellers contemporains, Harry Potter ou Twilight. Prisés par les ados, ces livres attirent aussi les adultes, notamment les femmes, et constituent souvent la base de jeux de rôles ou jeux vidéo, mais aussi de séries télévisées, comme « Buffy contre les vampires » ou « Game of thrones », et bien sûr de films, comme « Le Seigneur des anneaux » ou « Le Monde de Narnia ».
De nombreux documents vidéo mais surtout sonores permettent de compléter ce panorama des mondes imaginaires, casques ou écrans souvent mis en scène de manière originale. Une exposition à parcourir en famille ou seul(e) pour ceux qui sont sensibles au merveilleux…

> Atelier découverte de la langue elfique : traduction et écriture à la plume.
Tous les mercredis à 15h du 6 juillet au 31 août. 1 €.
> Pendant l’été, ouvert tous les jours de 11h à 18h30.
De 1 € à 5 €.
02 98 71 90 60.
www.cdp29.fr

Additional Info