Les INDISCIPLINéES. LES COUPS DE COEUR DE RADIO BALISEs
Écrit par Isabelle Nivet |
 

Du 3 au 13 novembre, de Lorient à Vannes, le festival Les IndisciplinéEs, c’est le rendez-vous automnal avec les musiques actuelles. A l’affiche, des groupes émergents plutôt que des machines à cash. Un choix exigeant et pointu dans lequel il n’est pas toujours facile de s’orienter, mais où on regrette rarement d’avoir fait preuve de curiosité. Nous avons demandé à trois membres du comité de programmation de Radio Balises, jeune radio morbihannaise, quels seront leurs choix.

EMMANUELLE DEBAUSSART, journaliste
Mantra de programmatrice : « J’ai envie que les gens écoutent ce qu’on passe et se disent : Wow ! C’est super. C’est quoi ? »
Coup de cœur IndisciplinéEs : Elle ira voir toute la soirée du 4 novembre, attirée au départ par Motorama « Un groupe russe pop new-wave qui me rappelle les années 80, mais sans nostalgie. C’est très actuel, c’est du
vintage avant-gardiste ! Avec eux je suis en terrain connu, la base mélodique et l’émotion, mais avec quelque chose de propre et de modernisé, débarrassé de ce qui ne marchait pas à l’époque, le kitsch, les synthés pourris et les boîtes à rythmes… Ensuite j’ai découvert les autres groupes de la soirée, qui ont eux aussi des racines 80 et finalement, mon choix numéro 1, ce sera peut être bien Ulrika Spacek, pour son côté plus abrasif »

NONNA GOMILA, étudiant
Mantra de programmateur : « En voiture, je n’ai pas envie d’écouter tout le temps les mêmes bouses à répétition. Donc l’idée c’est diversifier et rythmer »
Coup de cœur IndisciplinéEs : « Thylacine, que j’ai découvert aux Charrues 2015. De l’électro. C’est calme et mélodieux, même si en live il y a davantage de basses et c’est plus pêchu. Un Français seul en scène, qui a trouvé ses sons en voyageant, notamment dans le Transsibérien… Et Club Cheval, c’est un peu de la dance, de l’électro-pop, mais plus original que le basique habituel. Ils sont marrants, il y en a un qui a les cheveux bleus avec une coupe au bol… Je les ai vus deux fois, à Panoramas puis à Rock’n Solex, où ils avaient déjà bien évolué, c’était plus propre, mieux calibré… Leur set est super, tu danses tout le temps et tu t’amuses… »

TIPHAINE LEGOUPIL, conceptrice graphique
Mantra de programmatrice : « Préparer l’oreille à ce qui va passer dans le coin »
Coup de cœur IndisciplinéEs : « Dark Circus : multimédia, ciné-concert, c’est très visuel, il y a plein de choses en train de se construire sur scène autour de la musique, avec du sable, des découpages, des films d’animation…. C’est vraiment tout public. Grand Blanc : ils chantent en Français, ils ont de belles voix, c’est entraînant, moderne, et c’est un groupe qui va monter, parce qu’ils en ont sous le pied. Motorama : parce que c’est du rock libre, actuel, sans codes. Et Thylacine, parce qu’il fait voyager…».

Additional Info